Accueil

 

 

Flux de Vie est la refondation de l’association meylanaise Ecoute Petit Homme créée en 2002. Un vent de renouveau l’amène à changer de cap, de nom, et d’ambition.

Flux de Vie est la concrétisation d’une aspiration très profonde de ses membres à fonder un collectif de chercheurs des Lois de la Vie, ainsi qu’un collectif d’acteurs en conscience.

Notre recherche nous amène à préciser une vision anthropologique, pierre angulaire de nos actions et engagements, que nous souhaitons partager.

 

  • Un collectif de chercheurs des Lois de la Vie

Dans notre vision anthropologique, tout être humain est animé par le flux fondamental de la vie, et peut contacter en lui une conscience particulière issue de la structure de l’Être. Le placement de la conscience en profondeur permet d’être le flux et d’observer les mouvements issus des mémoires de la personnalité déviant le flux.

Lorsque l’observateur est placé en profondeur au sein du flux, il y a prise de recul et possible désidentification par rapport aux mémoires. Pourtant, ce n’est pas ce flux avec lequel l’humain s’exprime le plus habituellement : ce sont les fonctionnements de sa personnalité qui sont au premier plan, en l’absence d’un observateur efficace. La personnalité ne serait qu’une déviation du flux initial sous l’influence des mémoires.

 

  • Un collectif d’acteurs en conscience

Nous sommes engagés individuellement et collectivement dans un processus de transformation intérieure profonde visant la réalisation de l’Être. Nous avons à cœur de rendre accessible ce processus à tous ceux qui le souhaitent, et leur permettre d’en vivre l’expérience au sein de leur espace corporel.

Nous organisons des rencontres avec d’autres chercheurs des Lois de la Vie issus de traditions et de domaines différents, avec lesquels nous créons des liens fraternels permettant une collaboration privilégiée. Se crée ainsi un réseau au sein duquel :

  • le partage des expériences et des recherches de chacun permet l’émergence d’une compréhension commune des fondements de la vie ;
  • le lien étroit ainsi créé a également pour objectif la mise en place d’actions communes, dans une collaboration transdisciplinaire.

Ont déjà rejoint notre réseau :

  • Philippe Guillemant, ingénieur chercheur, qui introduit la conscience dans les lois de la physique ;
  • Sraddhalu Ranade, issu de la tradition spirituelle indienne, qui propose un Yoga Intégral visant la réalisation de l’Être et cherche à faire évoluer les consciences notamment dans le domaine de l’éducation.

D’autres invitations sont en cours.

 

  • Une organisation au service de nos ambitions

Notre cheminement en conscience nous rassemble dans une dynamique commune, dans laquelle chacun peut avancer à son rythme, selon là où il en est du processus de transformation.

Pour garantir la conscience comme pierre angulaire de la dynamique collective, un groupe conscience veille à la précision et la qualité de ce qui est vécu.

En étroit lien avec ce groupe, le conseil d’administration a la responsabilité de favoriser la vie au sein de l’association par des prises de décisions et leur mise en œuvre.

Pourtant la dynamique n’est pas dirigée, elle naît d’elle-même de façon spontanée à partir de l’élan de vie de chaque membre du collectif de conscience. C’est ainsi qu’ont émergé des groupes soit internes à l’association, soit tournés vers la communication et l’action extérieures :

  • Groupes internes : règlement intérieur et charte, communication interne, transparence, convivialité ;
  • Groupes externes : création du réseau, communication externe, éducation. 

Les membres ou futurs membres de l’association sont invités à laisser surgir l’impulsion intérieure pouvant les animer, afin que d’autres types d’actions puissent se mettre en place dans de nouveaux groupes.

Le groupe conscience et l’ensemble des membres se sont préalablement engagés à respecter les fondements définis dans la charte et le règlement intérieur.